• octobre 2017
    D L Ma Me J V S
    « oct    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  

Mauvaise note pour Haïti dans le rapport 2011-2012 du forum économique mondial

Posté par robertohaiti le 1 octobre 2011

Le forum économique mondial (World Economic Forum) vient de publier le rapport 2011-2012 des pays en matière de compétitivité. Avec un score de 5.74, la Suisse occupe pour la troisième année consécutive la première place de ce classement grâce à l’innovation et l’efficacité de son marché du travail.

Parmi les dix pays les plus mal placés dans ce classement mondial, Haïti se trouve en avant dernière position (141e) avec un produit intérieur brut (PIB) de 6.6 milliards de dollars américains. La dernière place a été réservée au Tchad.

On essaie d’expliquer cette situation, pour certains le pays se trouve dans un environnement politique instable, le manque de formation supérieure, les séquelles du tremblement de terre du 12 janvier 2010 sont encore visibles, la corruption est la règle dans plusieurs institutions haïtiennes, l’absence d’infrastructures adéquates sont entre autres facteurs pouvant justifier la mauvaise place d’Haïti dans ce classement.

Tout compte fait, les nouveaux dirigeants de la nation ont du boulot, ils ont nécessairement pour devoir de redresser la situation afin de permettre au pays d’améliorer sa compétitivité. Cette démarche passe d’abord par la création d’un climat propice à l’investissement privé.

Roberto Dorneval 1er octobre 2011

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

De nouvelles nominations au sein de l’administration Martelly

Posté par robertohaiti le 14 septembre 2011

 L’ex candidat à la présidence M. Jude Célestin a été remplacé par M Yves Germain au sein du conseil national des équipements(CNE). Au conseil national des télécommunications (CONATEL), Mr Jean Marie Guillaume tient les clés de la direction générale de cette institution à la place de M Jaunasse Elysée. Enfin, c’est M Jean Marc Flambert qui détient la gestion de l’office national civile (OFNAC)

Au cours de cette même semaine, le titulaire le pres a procédé dent de la république à la nomination des délégués départementaux. Les dix délégués sont : Gonzague Day pour le département de l’Ouest ; Yvon Alteon dans le Nord ; Jean-Michel Auguste dans le département de l’Artibonite ; Emmanuel Rémy pour le Nord-Ouest.Hugo Charles a été nommé dans le Nord-est ; Georges Garnier dans le Centre ; Alex Tropnas dans les Nippes ; Gabriel Fortuné dans le Sud ; Pierre-Michel Lafontant dans le Sud-est et Norman Weiner dans la Grande-Anse.

Je souhaite de la réussite à ces nouveaux dirigeants. Qu’ils font preuve de bons gestionnaires !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Exécutif vs législatif, le peuple attend le résultat de ce grand matche!

Posté par robertohaiti le 20 août 2011

Plus de trios mois après l’investiture de Monsieur Joseph Michel Martelly à la présidence, la république d’Haïti est encore dans l’impasse.

 Une fois de plus, nos compatriotes haïtiens refusent de mettre de coté leur intérêt de chapelle au bénéfice de l’intérêt supérieur de la nation. On se demande alors, ou est passé le sens du patriotisme chez nos frères haïtiens ? Nos élus, ont-ils vraiment la volonté d’agir en faveur du pays ?

Les parlementaires accusent Michel Martelly de son manque de volonté d’avoir un premier ministre, il veut jouer sur le temps, constatant son incapacité à honorer ses promesses de campagne, selon nos législateurs. D’un autre coté, les parlementaires sont les éléments du blocage de la situation selon certains observateurs. Mais, lequel des deux pouvoirs bloque le pays en réalité? Depuis plusieurs semaines, une véritable guerre se déclare entre la présidence et certains parlementaires de la 49e législature sur la question du choix d’un premier ministre afin d’exécuter le programme de Martelly qui rappelons-le, a fait tant de promesse lors de sa campagne électorale.

Aujourd’hui, avec la période cyclonique qui fait peur, la rentrée scolaire qui donne des maux de tête aux parents très pauvres, les familles qui croupissent dans la misère sous les tentes à Port-au-Prince, la pression monte énormément.

Point n’est besoin d’être un grand analyste politique pour comprendre qu’il n’y a pas une question d’Haïti sur la table des discussions entre l’exécutif et le législatif. Ces <> ne font qu’utiliser le pouvoir en vue de construire leur capitale économique.

Haïti est vraiment dans l’impasse, le président de la république et les parlementaires ont pour devoir de trouver un consensus afin de poser les jalons pour le démarrage du pays.

 

 Roberto Dorneval

http://robertohaiti.unblog.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Décès du rédacteur en chef du journal « Le matin », Clarens Fortuné

Posté par robertohaiti le 5 août 2011

Apres avoir été admis à l’hôpital Saint esprit de Port-au-Prince, Clarens Fortuné a rendu l’âme dans la matinée du jeudi 4 aout 2011 aux environs d’une heure.

Le journaliste souffrait des maux de tête chroniques, il est donc mort d’une hémorragie cérébrale. La disparition de Clarens Fortuné crée un grand vide dans la presse haïtienne, en ce sens qu’il fut l’un des meilleurs rédacteurs du journal Le matin . Ses funérailles devraient avoir lieu le samedi 13 aout 2011 au Parc du Souvenir=r à Tabarre.

A la famille et aux amis collaborateurs de Clarens, je formule mes propos de condoléances.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Posté par robertohaiti le 3 août 2011

Me Bernard Gousse est sacrifié sur l’autel des intérêts mesquins

Seize sénateurs ont voté contre Me Bernard Honorat Gousse mardi soir 2 aout 2011 en assemblée générale à la chambre haute.

En effet, les sénateurs du G16 avaient annoncé les couleurs peu après la désignation de Me Gousse par le président de la république Michel Joseph Martelly. Ces sénateurs ont effectivement > Gousse en votant contre ce dernier lors d’une séance pour le moins houleuse ayant suscité pas mal de débats. On retient notamment les différentes interventions des sénateurs de la minorité dont Youri Latortue, François Anick Joseph, Steven Benoit pour ne citer que ces noms.

Pour l’instant, le président du sénat devra écrire au président de la république pour lui faire part du rejet de Me Gousse par la chambre des sénateurs. Ne disposant pas d’une majorité absolue au parlement, Monsieur Martelly aura pour tache de choisir un autre nom de concert avec les présidents des deux chambres.

Rappelons que Bernard Gousse représente le deuxième échec de Michel Martelly à la 49e législature

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

lamio |
réservation salle de mathém... |
ffss |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | الرس...
| genie
| 45M d'euros